×

ASQ Labels passe au numérique avec la N610i de Domino

Présentation

ASQ Labels, une entreprise basée en Belgique, est spécialisée dans l’impression d’étiquettes pour divers secteurs, notamment l’agro-alimentaire haut de gamme, ainsi que dans l’impression flowpack, les emballages sous film et le conditionnement monocouche. Avec l’achat de la presse numérique couleur N610i Domino, technologie à jet d’encre UV, ASQs’est diversifiée et a pénétré de nouveaux marchés.

« Nous sommes maintenant en mesure de pénétrer de nouveaux marchés qui, j’en suis certain, nous seraient restés fermés si nous n’avions pas investi dans la technologie à jet d’encre UV, et plus particulièrement dans la N610i. »Raf Joos, CEO, ASQ Labels

En bref

• Entreprise active dans le secteur de l’impression d’étiquettes depuis plus de 25 ans

• Spécialisée dans les étiquettes agro-alimentaires haut de gamme

• Installation de la presse N610i en 2014

• La haute opacité du blanc Domino a été le facteur décisif

• Une impression permanente à la vitesse de 50 m/min

• Résultats : de nouveaux clients, de nouvelles commandes, et un transfert de travaux, préalablement effectués en flexo, sur la N610i.

« Il s’agit d’un blanc très opaque, pour une impression de type sérigraphie. C’est à ce moment que nous avons été totalement séduits par la N610i. »Raf Joos, CEO, ASQ Labels

ASQ Labels a été fondée en 1988 à Lummen, à une époque où le gouvernement belge proposait des incitations financières aux nouvelles entreprises de la région. En 1998, l’entreprise comptait 45 employés et emménageait dans deslocaux de 2 000 mètres carrés. ASQ a d’abordfourni un grand nombre de marchés, jusqu’à ce que la récente crise économique ne force la société à réévaluer ses objectifs.

« Nous étions une entreprise fortement axée sur les ventes qui jusqu’en 2008, était prospère dans les secteurs de l’automobile, des transports, de la logistique et de l’entreposage », explique Raf Joos,PDG de ASQ Labels.

Il poursuit : « C’est à ce moment que nous avons compris que nous devions nous engager dans unmarché qui était de fait à l’abri de la récession,et que les produits agro-alimentaires haut de gamme constituaient un secteur clé. En effet, il yaura toujours une demande pour des étiquettesde haute qualité avec des graphismes accrocheurs pour accompagner ces produits. À l’heure actuelle, nous sommes fortement impliqués sur les marchés de la bière et du chocolat belges. » Raf a commencé à rechercher une solution à jet d’encre UV dès 2010, mais au départ il n’a pas été convaincu par cette technologie qui n’en était qu’à ses débuts. La solution recherchée devait répondre à trois exigences principales. D’abord et avant tout, le numérique devait être capable d’imprimer directement sur les substrats standards employés par ASQ sans nécessité de traitements préliminaires. Deuxièmement, le système devait être en mesure d’imprimer des images éclatantes en haute résolution. Troisièmement, nous devions pouvoir imprimer des étiquettes transparentes.

Ce n’est qu’après avoir découvert la presse numérique N610i à Labelexpo 2013 qu’ASQ a pris conscience des possibilités offertes par la technologie à jet d’encre UV. Raf poursuit :« Lorsque Domino nous a invité à son siège, au Royaume-Uni, nous avons eu la possibilité d’imprimer différents échantillons d’étiquettes sur notre gamme de substrats flexo standards. Non seulement le résultat final nous a impressionné,mais nous avons également réalisé que la possibilité d’utiliser une encre blanche opaque avec la presse serait extrêmement utile pourl’impression sur substrats transparents. Il s’agitd’un blanc très opaque, pour une impression de type sérigraphie. C’est à ce moment que nous avons été totalement séduits par la N610i. »

Elle imprime à des vitesses allant jusqu’à 75 mètres par minute avec une résolution native de 600 dpi et est disponible en 4, 5, 6 et 7 couleurs. L’encre blanche haute opacité qui assure un rendu sérigraphique est idéale pour l’impression, depuis les aplats jusqu’aux détails très fins sur des substrats métalliques et transparents.

Elke Buckinx, Directrice des opérations, a déclaré à propos de l’installation de la N610i : « Tout était bien organisé et s’est déroulé comme prévu. Après seulement cinq semaines, nous produisions des étiquettes pour nos clients. Nous utilisons maintenant la presse Domino au quotidien. Notre clientèle s’est diversifiée et nous avons enregistré de nouvelles commandes pour des produits plus colorés. La presse est utilisée pour des impressions effectuées jusqu’ici sur presses flexo,car même avec un court tirage nous pouvons imprimer plusieurs versions par tirage et ce sans changement de clichés. »

Wim Wouters, opérateur de la presse N610i,explique : « Elle est très facile à utiliser et très rapide, nous imprimons à 50 m/min. Il y a très peu de gaspillage de papier. Lorsque nous souhaitons réimprimer un document, le fichier est déjà présent et nous obtenons toujours la même couleur, exactement comme lors de la première impression. »

Raf poursuit avec une anecdote : « La Belgique est connue dans le monde entier pour sabière. Nous avons tiré parti des possibilités de personnalisation de la N610i pour imprimer nos propres étiquettes de bière et les envoyer à nos clients présents dans le secteur de la brasserie. Ils ont été très impressionnés par les possibilité soffertes par la N610i. »

Il conclut : « Nous sommes maintenant en mesure de pénétrer de nouveaux marchés qui, j’en suis certain, nous seraient restés fermés sinous n’avions pas investi dans la technologie àjet d’encre UV, et plus particulièrement dans la N610i. »

Téléchargements

BESOIN DE PLUS AMPLES INFORMATIONS ?

Découvrez comment l'expertise de Domino peut aider votre entreprise

Pour en savoir plus