Trois facteurs de ralentissement des lignes de production de snacks

  • By Neil Cook
  • juillet 26, 2016
  • Agroalimentaire
  • Snacks
  • Pochettes
  • Sacs
  • Flexible
  • Sacs
  • Vac form
  • Etiquettes

L'un des points cruciaux auxquels un réel avantage peut être gagné sur la concurrence n'est autre que la ligne de production. Dotée de la bonne technologie d'impression et de codage, elle peut permettre de minimiser les coûts, d'optimiser le rendement et de booster la production.

Et pourtant, certains industriels continuent d'utiliser des technologies d'impression qui ne sont même plus compatibles avec les exigences actuelles du marché du snack. Cette technologie ralentit les lignes de production.

Nous avons édité un livre blanc qui examine le marché mondial du snack, sa croissance et les nouveaux développements dans les technologies de codage transfert thermique. Téléchargez-le ici.

Testé, éprouvé, ou sur le retour ?

Lorsqu'il s'agit d'impression et de codage sur les emballages du secteur des snacks, les industriels se fient traditionnellement aux systèmes bien connus tels que le marquage à chaud et le rouleau manuel. Aujourd'hui, ces anciens systèmes sont dépassés par les technologies numériques. Et face à la demande croissante d’emballages individuels et conformes aux réglementations en vigueur, les technologies d'impression trop anciennes retardent la production à tous les stades.

1. Changement de ligne

Avec le marquage à chaud, les caractères doivent refroidir avant tout changement. Ensuite, le système doit être réchauffé avant de repartir. Le processus complet prend rarement moins de 5 minutes.

2. Changement de caractères

Avec cette technologie d'impression, les caractères doivent être remplacés manuellement à chaque changement de code. Les erreurs humaines ne se produisent peut-être pas tous les jours, mais sur plusieurs semaines, mois et années, elles sont inévitables.  Les produits mal codés sont alors perdus ou doivent être réemballés et réimprimés. Quoi qu’il en soit, ce processus est source de retards et d'augmentation des coûts de production.

3. Changement de l'encre

Le remplacement de l'encre dans les imprimantes conventionnelles n'est pas simple. Et la capacité en encre est généralement bien moindre que celle des imprimantes numériques, ce qui retarde d'autant la ligne de production.

Les temps d'arrêt nuisent-ils aux marges bénéficiaires ?

Si l'on additionne le tout, on obtient des temps d'arrêt qui pourraient être évités. Et les temps d'arrêt nuisent aux marges. Donc, les systèmes de codage conventionnels ont prouvé leur fiabilité pendant de longues années, mais face aux exigences actuelles du marché du snack, le passage à la technologie numérique est essentiel à la réussite de l'activité.

Les nouvelles technologies alternatives sont capables d'une fiabilité supérieure, et s'accompagnent de nombreux avantages : vitesse supérieure, réduction des temps d'arrêt, changement automatique de code, rentabilité des consommables et capacité d'imprimer les informations variables sur un large éventail de substrats.

Un changement semble toujours difficile. Mais il pourrait se traduire par un véritable coup de pouce pour votre chiffre d'affaires. 

Featured Articles

BESOIN DE PLUS AMPLES INFORMATIONS ?

Découvrez comment l'expertise de Domino peut aider votre entreprise

Pour en savoir plus