×

Le plastique n'est pas fantastique : l'interdiction des emballages qui gagne le monde entier

  • By Shane Dewar
  • décembre 01, 2016
  • Généralités
  • Boisson
  • Agroalimentaire
  • Pharmaceutique

La mousse de polystyrène fait l'objet d'un rejet mondial. Dans tous les États-Unis, des villes interdisent ce matériau d'emballage. Seattle, Los Angeles et Portland ont suivi l'exemple d'interdiction de la mousse de polystyrène initié par San Francisco, et la législation commence à tenir compte des préoccupations croissantes en matière d'environnement. Et au-delà des États-Unis, cette interdiction se propage à l'Asie du Sud-Est.

Pourquoi interdire le polystyrène ?

La mousse de polystyrène expansive, aussi connue sous le nom de marque Styrofoam, est peut-être composée d'air à 95 %, mais son volume considérable a un impact énorme sur l'environnement. En 2006, par exemple, 135 millions de tonnes ont terminé dans des décharges de Hong-Kong. Cela représente un gros volume... dont la décomposition prendra des décennies. Celle-ci peut aussi polluer la faune sauvage en pénétrant la chaîne alimentaire des poissons et petits mammifères. Outre ces monceaux de purs déchets, ce matériau peut présenter des dangers pour la santé humaine, notamment des irritations oculaires, cutanées et des voies respiratoires, ainsi que des effets gastro-intestinaux. L'EPA, l'Agence de protection environnementale des États-Unis, a également classé le styrène comme un carcinogène potentiel chez l'homme.

Le polystyrène est-il seul à faire l'objet d'une interdiction ?

Non, l'interdiction du polystyrène est symptomatique de l'effort mondial en vue de réduire les déchets plastiques. La récente interdiction, par la France, des gobelets, assiettes et couverts en plastique et la mise en place de sacs plastiques payants au Royaume-Uni visent à décourager l'utilisation de ces matériaux.

Les avantages du plastique pour l'emballage

Les emballages et conteneurs en plastique, et en particulier en polystyrène, sont très appréciés. Vraiment très appréciés. Leur fabrication est peu coûteuse et, compte tenu de leur poids réduit, leur transport l'est aussi. Les plastiques présentent de bonnes propriétés d'isolation et de protection. Pour ces raisons, le plastique demeure aux yeux de certains fournisseurs une solution très rentable. En revanche, la tendance mondiale s'oppose à son utilisation. Pour les entreprises tournées vers l'avenir, adopter des emballages plus écoresponsables représente un bon pari sur le futur.

Éthiques, écologiques, recyclables... Une nouvelle ère d'emballages

Les achats éthiques représentent une tendance croissante. Les consommateurs sont déterminés et ont clairement indiqué qu'ils sont prêts à payer pour disposer de produits et d'emballages plus écoresponsables. Par le biais de campagnes à long terme et de pressions croissantes, le secteur de l'emballage et, de manière plus générale, les industriels, s'y adaptent lentement. L'adoption d'alternatives au plastique et au polystyrène est le moyen de bâtir une passerelle avec les consommateurs et d'assurer l'avenir de votre entreprise.

L'emballage alternatif et l'avenir

Rien qu'aux États-Unis, 25 milliards de gobelets en polystyrène sont jetés chaque année. Au lieu de les fabriquer en polystyrène, pourquoi ne pas utiliser le carton biodégradable ? Il faudra désormais faire avec à San Francisco. Il existe aussi l'emballage à base de champignons naturel, écologique et peu coûteux. Ainsi que les très éthiques alternatives dérivées de la canne à sucre.

INFORMATIONS CONNEXES :

Ces matériaux ne sont pas encore aussi bon marché que le plastique. En revanche, ils constituent de meilleures réponses à long terme aux questions environnementales. Le recyclage a ses limites. Les préoccupations vertes doivent intervenir à la source de la production, pas a posteriori. Les emballages doivent affronter les tendances écologiques et réagir pour survivre à l'évolution des pratiques d'achat des consommateurs et aux nouvelles législations touchant le secteur.

Featured Articles

BESOIN DE PLUS AMPLES INFORMATIONS ?

Découvrez comment l'expertise de Domino peut aider votre entreprise

Pour en savoir plus