×

Allergènes : Codage des plats cuisinés et arnaque mortelle aux caisses automatiques

  • Par Contact Domino France
  • septembre 24, 2018
  • Agroalimentaire
  • Plats préparés
  • Plateaux
  • Pochettes
  • Carton
Plus d'informations

L'emballage joue un rôle essentiel dans cette pratique, notamment du fait des allergies des consommateurs. Depuis décembre 2014, le fait de ne pas fournir d'informations détaillées concernant les allergènes sur les emballages alimentaires est illégal. L'emballage primaire de tous les produits alimentaires doit indiquer clairement la présence des 14 allergènes les plus courants. Ne pas se plier à cette obligation peut entraîner une lourde amende, sans compter les conséquences publicitaires désastreuses potentielles et, pire encore, le risque tout à fait réel de maladie grave ou de décès de consommateurs.

Le marché des plats préparés étant dominé par des emballages comportant un manchon en carton amovible, un nouveau risque apparaît dans la lutte contre les informations erronées.

Arnaque aux caisses automatiques

Les caisses automatiques ont favorisé une escroquerie peu fréquente, mais bien réelle, où des clients échangent les manchons autour de plats préparés pour scanner un produit moins cher, emportant ainsi le produit plus onéreux. Cette pratique met les consommateurs doublement à la merci d'un étiquetage incorrect des produits. Même si un client a déjà lu les informations avant d'échanger les manchons dans le magasin, le plat « acheté » pourrait être consommé par une personne de son entourage souffrant de graves allergies et, sans l'emballage correct, ne connaissant pas les véritables ingrédients. Il faut considérer également le produit resté en rayon dont le manchon a été échangé.

Des informations incorrectes sur les allergènes peuvent entraîner des décès. La question de la culpabilité est primordiale, comme l'a révélé récemment un décès dû à une allergie aux arachides, causée par un établissement de plats à emporter. Dans ce cas, il a été facile d'établir la culpabilité, mais quelle que soit la manière frauduleuse qui mène le client à consommer un ingrédient qui pour lui est mortel, la faute revient essentiellement au fabricant. N'oublions pas les clients qui, sans le savoir, achètent le mauvais produit car son emballage extérieur a été échangé. Sans faute de leur part, ils peuvent faire l'achat d'aliments auxquels ils sont allergiques.

Par conséquent, encore plus de transparence est nécessaire au nom des fabricants de produits alimentaires.

Un autre changement en termes de codage sur les allergènes ?

La traçabilité est une question essentielle qui s'étend à présent au commerce des plats préparés, une technologie de codage étant employée sur les barquettes en plastique allant au four à micro-ondes afin d'identifier la chaîne logistique des produits de grandes surfaces. Il ne doit exister aucune ambiguïté dans l'application de la législation en matière d'étiquetage de sécurité alimentaire : les barquettes en plastique doivent mentionner les principaux ingrédients pouvant entraîner une réaction allergique. La conformité est primordiale dans le cadre de l'engagement continu de l'industrie à fournir au consommateur des informations complètes et exactes.

Domino est au premier plan dans ce domaine et veille à ce que cette procédure devienne une pratique normale, avec des barquettes de plats préparés codées pour afficher clairement les déclarations d'allergènes, qui peuvent disparaître si la barquette se trouve séparée de son manchon en carton.

Featured Articles

BESOIN DE PLUS AMPLES INFORMATIONS ?

Découvrez comment l'expertise de Domino peut aider votre entreprise

Plus d'informations